Qu'est-ce que la fast fashion ?

 

Dans ce premier article de la section notre engagement nous abordons un sujet qui nous tient à coeur : la fast fashion ( ou la mode rapide / mode jetable en Français )

À l’époque de nos arrières grands-parents, il était assez rare de voir une livraison de vêtements - cela se produisait trois à quatre fois par an, lorsque les saisons changeaient, ou que nous devenions trop grands pour ce que nous avions. Mais il y a environ 20 ans, tout a changé. Les vêtements sont devenus moins chers, les cycles de tendance se sont accélérés et le shopping est devenu une forme de divertissement.

Mais qu'est-ce que la fast fashion ? Et quel est son impact sur les gens et la planète ?

C'était trop beau pour être vrai. Tous ces magasins vendent des vêtements cool et branchés que vous pouvez acheter pour un rien, porter une fois et ensuite jeter. Soudain, tout le monde pouvait se permettre de s'habiller comme sa célébrité préférée ou porter les dernières tendances fraîchement sorties des défilés de mode.

Qu'est-ce que la Fast fashion ?

Puis, en 2013, le monde a été confronté à la réalité lorsque le complexe de fabrication de vêtements Rana Plaza au Bangladesh s'est effondré, tuant plus de 1 000 travailleurs. C'est à ce moment-là que les consommateurs ont vraiment commencé à se poser des questions sur la fast fashion et à se demander quel était le coût réel de ces t-shirts à 5 $. Si vous lisez cet article, vous connaissez probablement déjà le côté obscur de la fast fashion, mais il vaut la peine d'explorer comment l'industrie en est arrivée là.

Qu'est-ce que la fast fashion ?

La fast fashion peut être définie comme des vêtements bon marché et à la mode, qui échantillonnent des idées de la culture des défilés de mode ou des célébrités et les transforment en vêtements dans les magasins de la rue à une vitesse fulgurante.

Comment en sommes-nous arrivés là ?

Pour comprendre comment la fast fashion a vu le jour, nous devons rembobiner un tout petit peu. Avant les années 1800, la mode était lente. Vous deviez vous procurer vos propres matériaux comme la laine ou le cuir, les préparer, les tisser et ensuite faire les vêtements.

fashion mode valet de pique.jpg

La révolution industrielle a introduit de nouvelles technologies - comme la machine à coudre. Les vêtements sont devenus plus faciles, plus rapides et moins chers à fabriquer. Des ateliers de confection de vêtements ont vu le jour pour répondre aux besoins des classes moyennes.

Dans les années 1960 et 1970, les jeunes créaient de nouvelles tendances et les vêtements devenaient une forme d'expression personnelle, mais il y avait toujours une distinction entre la haute couture et la mode haut de gamme.

À la fin des années 1990 et dans les années 2000, la mode à bas prix a atteint son apogée. Les achats en ligne ont décollé et les détaillants fast fashion comme H&M, Zara ont pris le relais dans la mode du grand public. Ces marques ont repris les looks et les éléments de design des plus grandes maisons de mode et les ont reproduits rapidement et à moindre coût. Maintenant que tout le monde peut acheter des vêtements à la mode quand bon lui semble, il est facile de comprendre comment le phénomène s'est propagé.

Comment reconnaître une marque fast fashion ?

Il y a quelques facteurs clés qui sont communs aux marques fast fashion :

  • Des milliers de styles, qui touchent à toutes les dernières tendances.

  • Un délai extrêmement court entre le moment où une tendance ou un vêtement est vu sur le podium, ou dans les médias de célébrités, et le moment où il arrive sur les étagères.

  • La fabrication à l'étranger, où la main-d'œuvre est la moins chère, avec l'utilisation de travailleurs à bas salaires sans droit ni sécurité adéquate, ainsi que des chaînes d'approvisionnements complexes et peu visibles au-delà du premier niveau et de sous-traitance.

  • Quantité limitée d'un vêtement particulier - c'est une idée lancée par Zara.  Avec l'arrivée de nouveaux stocks en magasin tous les deux ou trois jours, les acheteurs savent que s'ils n'achètent pas quelque chose qu'ils aiment, ils vont probablement manquer leur chance.

  • Des matériaux bon marché et de mauvaises qualités, où les vêtements se dégradent rapidement et sont jetés.

Quel est l'impact de la fast fashion ?

L'impact de la fast fashion sur la planète est énorme. La pression pour réduire les coûts et accélérer le temps de production empêche la réduction de l’impact environnemental. L'impact négatif de la fast fashion inclut l'utilisation de colorants textiles toxiques et bon marché - l'industrie de la mode étant le deuxième plus grand pollueur d'eau propre au monde après l'agriculture. C'est pourquoi Greenpeace fait pression sur les marques pour qu'elles retirent les produits chimiques dangereux de leurs chaînes d'approvisionnement par le biais de sa campagne Detox The Catwalk.

Les textiles bon marché augmentent également l'impact de la fast fashion. Le polyester est l'un des tissus les plus populaires. Il est dérivé de combustibles fossiles, ce qui contribue au réchauffement de la planète, et peut libérer des microfibres qui s'ajoutent aux niveaux croissants de plastique dans nos océans lorsqu'il est soumis à un lavage. Mais même les tissus naturels peuvent être un problème à l'échelle des exigences de la fast fashion. Le coton nécessite d'énormes quantités d'eau et de pesticides dans les pays en développement pour être produit.

Fast fashion mode rapide definition

La rapidité avec laquelle les vêtements sont produits signifie également que de plus en plus de vêtements sont jetés par les consommateurs, créant ainsi une énorme quantité de déchets textiles. Rien qu'au Royaume-Uni, 235 millions de vêtements auraient été mis en décharge au printemps 2017.

En plus du coût environnemental de la fast fashion, il y a un coût humain.

La fast fashion a des répercussions sur les travailleurs de l'habillement, dont on a constaté qu'ils travaillent dans des environnements dangereux, à bas salaires et sans respect des droits humains fondamentaux. Plus loin dans la chaîne d'approvisionnement, il y a les agriculteurs qui travaillent avec des produits chimiques toxiques qui peuvent avoir des effets dévastateurs sur leur santé physique et mentale, un drame mis en évidence par le documentaire The True Cost.

Enfin, la fast fashion peut avoir un impact sur les consommateurs eux-mêmes, en encourageant la culture du " jetable " en raison de l'obsolescence des produits et de la rapidité avec laquelle les tendances sont produites. La fast fashion nous fait croire que nous avons besoin d’acheter de plus en plus pour rester à l'affût des tendances, créant un sentiment constant de besoin et d'insatisfaction ultime.

Et si on achetait durable ?  Et si on revenait un peu en arrière ? Et si on renonçait à la fast fashion ?

Qu’en pensez-vous ? Dis-nous ce que tu en penses en commentaire !